Adoptez la Feel Good attitude !

Comment ça, le contexte actuel est anxiogène ?? Moi, ça va ! Enfin, j’y travaille…

Et oui : j’ai adopté la Feel Good attitude. La QUOI ? Vous n’avez jamais remarqué que certains livres, certaines musiques, certaines activités… vous mettent la pêche ? Et bien il suffit de ne plus laisser de place au hasard et d’aller chercher ce qui vous fait du bien. Je ne parle pas des jus carottes-concombres, ni des cours de pilates : j’ai dit, se faire du bien ! Plutôt en mode Desperate Housewives ou Bridget Jones. Dans l’immédiateté, dans le tout-de-suite-maintenant, pas dans le long terme !

Alors voilà ma recette miracle pour l’entre-deux tours des élections présidentielles. Après, il sera toujours temps de reprendre les bonnes résolutions pour éviter l’AVC à 40 ans.

Apologie du cocktail

Quoi de plus divertissant et rafraîchissant qu’une fin de journée en terrasse, à hésiter entre un Mojito, un Ti-Punch et un Maï-Taï (mon préféré) ? L’idéal est de ne pas se prendre la tête à préparer tout ça soi-même, c’est beaucoup de travail et pas toujours réussi. Mieux vaut miser sur le professionnalisme des experts du domaine, à savoir un bar de quartier.

Cette option intègre nécessairement la présence de 3 ou 4 copines minimum pour ne pas passer cocktailpour une alcoolique.

PS : Marche aussi pour les hommes (remplacer dans ce cas le mot « cocktail » par le mot « whisky » ou « vieille prune » ou « Bordeaux », avec l’avantage notoire que la préparation est beaucoup moins longue et fastidieuse).

Allez, j’en profite pour vous donner quelques adresses incontournables pour ce genre de virées :

  • Vous êtes Parisien ? RDV à l’Octopussy dans le 17ème, vous serez forcément bien reçu par Gilles et Vincent, 2 ex-ESSCAïens qui proposent des soirées à thème et de la bière pressée maison.
  • Vous êtes Versaillais ? RDV au O’Paris, pub idéalement situé aux abords du Château, et qui accueille une clientèle internationale bon enfant. Il a l’avantage d’avoir une grande terrasse, vite remplie aux beaux jours.
  • Vous êtes Montfortois ? RDV au Café de la Poste, qui organise des soirées Cocktail tous les vendredis soirs, avec planches de charcuterie et de fromage, et parfois des soirées live.
  • Vous êtes Angevin ? RDV au Port de l’Ile à la sortie de la ville, avec un accès en bac. Enfin je dis ça, mais j’ai dû y mettre les pieds pour la dernière fois en 2003, j’espère que cette charmante guinguette avec pétanque et Pastis est toujours debout !
  • Vous habitez une autre ville ? Partagez vos bons plans en commentaire.

Et pour finir, rappelons-le pour les incultes (et les jeunes !), Cocktail est un des films les plus aboutis en terme de scénario et de BO dans la catégorie : Tom Cruise, idole des ados. Rien que pour ça, il faut en boire un en mémoire du bon vieux temps. Oui, toutes les occasions sont bonnes : en fait, c’est même le principe.

Mettez-vous en mode « Vacances »

Vous n’avez pas de congés avant le mois d’août ? Déjà, rassurez-vous : c’est le cas de beaucoup de gens. Donc, vous n’êtes pas seul(e).

musiquePour mieux le vivre (si on part du principe que vous ne pouvez pas changer de job pour faire un vrai truc qui vous passionne, auquel cas le temps vous semblerait beaucoup moins long, mais partons de ce principe) ; pour mieux le vivre donc, on vous propose de changer de bande-son. Vous connaissez les Beach Boys ? Evidemment. Vous avez déjà une de leurs chansons en tête, j’imagine ? Et bien figurez-vous qu’un vrai mouvement de la Feel Good Music a émergé, alors il n’y a qu’à l’écouter pour passer une bonne journée !

Voici quelques exemples :

livre hamacDans le même esprit, vous pouvez déjà acheter une réserve de Feel Good Books pour vos prochaines vacances, voire plonger le nez dedans dès maintenant. Vous allez voir, c’est très efficace pour s’évader (et moins nuisible pour votre foie que la première option). Leur point commun ? Souvent un titre à rallonge, fréquemment des thèmes plutôt graves abordés, mais la plupart du temps une méga happy end.

En voici un véritable florilège. Pour moi, la meilleure incarnation de ce style restera Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda.

Ils ne font pas nécessairement partie de cette catégorie, mais cette sélection de 15 livres pour l’été contentera certainement tous les styles de lecteurs.

take a smileEnfin, si vous êtes indépendant et que vous en avez assez de travailler seul de chez vous, le coworking est aussi une vraie bonne option à ne pas négliger pour vous redonner le moral.

Si vous habitez dans les Yvelines, profitez de la journée Portes Ouvertes qui a lieu le 15 mai prochain (inscription : blandine@le-50.fr). Vous verrez, vous vous y sentirez comme chez vous, en mieux : un cadre propice au travail, parsemé de gens comme vous qui vont bientôt devenir vos voisins de bureau, voire plus. Les Parisiens sont aussi les bienvenus pour une journée au vert : vous verrez, vous aurez l’impression de partir en vacances !

Soyez Green

Quitte à passer pour une bouseuse, je vous le dis : rien n’est plus reposant et salutaire en période de stress qu’une grande balade en pleine campagne ou en forêt. Je ne parle pas du Bois de Boulogne ou du Jardin d’Acclimatation, je parle de vrais grands espaces où on a la chance de se retrouver face à soi-même, solitaire, plus de 2 minutes consécutives.

bonheurLà encore, pas question d’en faire un effort spécial régime de pré-été, on vous a dit que le but, c’est de se sentir bien, de se faire plaisir !!! Alors oui, on peut toujours jeter un œil à son appli Santé sur son IPhone au retour : ça fait partie de la cure bonne humeur de savoir qu’en plus, on a parcouru 8 kms à pieds sans se faire violence.

Mais avant tout, on repère des sentiers jolis, bucoliques, on s’arrête pour caresser les chevaux, pour observer les rapaces, pour découvrir les fleurs toutes neuves qui envahissent les talus… Et on respire, et on se vide la tête. Ah oui, j’avais oublié : ça implique d’avoir mis son téléphone en mode silencieux au début de la balade, sinon vous prenez le risque de passer 2h à répondre à des appels parasites et de complètement perdre le bénéfice de la promenade.

Quand est-ce qu’on trouve le temps de faire ça, me direz-vous ? C’est vrai, j’ai la chance d’être mon propre patron depuis quelques années. Mais avant ça, je trouvais aussi des moments pour le faire. Parfois, en emmenant mon fils avec moi à la sortie de l’école (auquel cas, soyons honnête, on arrive à un point de zénitude légèrement inférieur), ou au contraire en le laissant 2h de plus à la garderie pour avoir un moment à moi. J’entends déjà les mamans parfaites dont parle Florence Foresti : je sais, je suis une mère indigne, mais c’est nécessaire à ma santé mentale.

Dans le prolongement de ces pistes, pour nos prochaines vacances, nous avons décidé de partir faire une randonnée en famille : je suis preneuse de vos bons plans, adaptés à un enfant de 6 ans (certes bon marcheur, mais quand même). J’espère que vous allez adopter la Feel Good attitude : à bientôt en forêt, au 50 Coworking, sur les réseaux ou… au bar 😉